Vous ne le saviez peut-être pas, mais l’ail est un aliment à ne pas négliger pour rester en forme : il dispose de vertus santé et minceur insoupçonnées ! Le nutritionniste Raphaël Gruman nous révèle pourquoi une consommation modérée d’ail est bénéfique pour une santé de fer et une jolie silhouette.

Si vous vous posiez la question des bienfaits de l’ail sur votre santé, voici la réponse du nutritionniste : « Grâce à ses vertus très intéressantes, l’ail est fortement conseillé dans l’alimentation. »

L’ail : des vertus santé méconnues

L’ail est notamment conseillé en prévention des pathologies cardiovasculaires : plusieurs études ont permis de montrer que la consommation de 2 à 5 g d’ail cru par jour permettait de réduire le cholestérol total ainsi que les triglycérides sanguins (des molécules qui se forment dans l’intestin grêle à partir des graisses que nous consommons et qui, en trop grande quantité, augmentent les risques de maladies cardiovasculaires).

D’autres études démontrent également que les composés soufrés contenus dans l’ail auraient des propriétés anti-cancéreuses très intéressantes. Ceux-ci seraient efficaces pour lutter entre autres contre le cancer du colon et le cancer de l’estomac.

Enfin, l’ail aide l’organisme à lutter contre les infections grâce à ses propriétés antimicrobiennes.

Un aliment très peu calorique

Côté nutrition, l’ail est bénéfique, car il est peu calorique (4 calories environ dans une gousse). Ses composés actifs étant présents en très grand nombre, il suffit d’en consommer peu pour bénéficier de toutes ses vertus santé. L’idéal est d’en manger environ 5 à 6 g par jour.

Naturellement, sa teneur très pauvre en calories l’inscrit dans la catégorie des « aliments minceur ». Mais au-delà de sa composition, c’est aussi un aliment qui aide à garder la ligne car il relève le goût des plats, ce qui permet d’ajouter moins de sauce ou de matière grasse.

Comment bien cuisiner l’ail ? Pour bénéficier de toutes ses propriétés (notamment les composés soufrés et les antioxydants), il est préférable de le manger cru.

 

Source : Femme actuelle / Santé / Alimentation équilibrée