AIL NOIR FERMENTE : UN TRESOR ANTIOXYDANT VENU D’ASIE

Connu depuis l’antiquité, l’ail est apprécié non seulement comme condiment mais aussi pour ses multiples bienfaits liés à sa haute teneur en composants organosulfurés (allicine notamment) et à leur activité antioxydante. Toutefois l’ail frais, ne convient pas à tout le monde : sa teneur en allicine rend sa digestion souvent difficile et donne à l’haleine une odeur tenace et désagréable. Une source alternative d’ail, inodore et beaucoup plus riche en antioxydants que l’ail frais existe : c’est l’AIL NOIR fermenté.

L’AIL NOIR fermenté n’est rien d’autre que de l’ail blanc frais qui, suite à un processus unique de vieillissement prend une couleur noire ébène à l’aspect brillant, une saveur douce et sucrée, devient fondant et acquiert des vertus thérapeutiques exceptionnelles.

UNE TECHNIQUE DE PRODUCTION SPECIFIQUE

Mise au point au Japon au début des années 2000, cette technique consiste à laisser fermenter des têtes
d’ail pendant plusieurs semaines à une température comprise entre 60 et 80°C et à un taux d’humidité
situé entre 70% et 90%. Dans ces conditions, la spectaculaire transformation des gousses est tout simplement le résultat d’une sorte de très lente caramélisation appelée «réaction de Maillard» .

EXTRAIT D’AIL NOIR : DES EFFETS PROTECTEURS DEMONTRES SUR LE COEUR ET LES ARTERES 

C’est à Aomori, au Japon que l’Extrait d’Ail Noir (A.G.E = Age Garlic Extract) devient célèbre, grâce aux travaux du professeur Jin-ichi Sasaki, qui démontre ses propriétés protectrices exceptionnelles, notamment dans les maladies cardio-vasculaires par diminution de leurs facteurs de risque.
Ces effets protecteurs de l’A.G.E et du S.A.C. sont associés à la prévention du risque cardio-vasculaire par diminution du stress oxydatif et à la prévention du risque d’athérosclérose par une résistance accrue des LDL à l’oxydation.

Depuis de nombreuses études cliniques ont démontré les effets cardio-protecteurs de l’A.G.E et du S.A.C.

• Diminution du cholestérol
• Fluidification du sang
• Amélioration du fonctionnement vasculaire
• Réduction de la tension artérielle

(Phytomedicine, Volume 17, Issue 13, November 2010, Pages 1016-1026).